Alfred, le rescapé : amputation patte avant du chat

Un rétablissement spectaculaire pour ce chat que je pouvais pas laisser mourrir au bord de la route... Que nous avons sauvé littéralement et qui maintenant, vit une vraie vie de chat.

Une mauvaise fracture de la patte

Quand j'ai récupéré ce pauvre chat au bord d'une route dans un état catastrophique, j'ai remarqué qu'il ne posait pas sa patte avant et qu'il semblait avoir l'habitude de se déplacer à 3 pattes. Mais une vilaine plaie était là. Le vétérinaire a préconisé l'amputation que nous avons financé à l'aide de 3 donatrices qui m'ont contacté suite à une vidéo que j'ai publié sur les réseaux pour recevoir de l'aide. La fracture entraînait un os qui perçait la peau, empêchant une ciatrisation et entraînant un risque infectieux important, avec un risque d'infection généralisée (septicémie). Nous avons donc programmé rapidement l'amputation de la patte cassée de ce pauvre chat abandonné depuis toujours. Abandonné à la naissance puisqu'il a toujours vécu dehors comme le montre son tempérament de chien pot de colle caractéristique, abandonné par celle ou celui qui l'a renversé en voiture car cette fracture n'a pu être causée que par un véhicule. Et grâve au travail du vétérinaire, aux dons et à ma volonté de ne pas laisser ce chat mourrir dans des conditions indignes, nous l'avons sauvé.

Déroulement de l'amputation de la patte et soins

L'amputation consiste à couper la patte pour garder uniquement un moignon au niveau de l'épaule. Le chat a un pansement pendant quelques jours puis si tout va bien, que la plaie est propre et que la cicatrisation des tissus cutanées et sous-cutanés se fait bien, on peut enlever le pansement. Les fils sont à retirer 15 jours après et ensuite, le chat vit normalement, sauf s'il y a des complications. Pendant ces 15 jours, un traitement antibiotique et antalgique est administré au chat par pipette ou comprimé, afin d'éviter l'infection et la douleur.

L'amputation de la patte avant du chat : quels risques ?

Le risque d'infection est important lors de cette opération et peut être fatal. Mais avec les antiobiotiques il y a rarement de complications de ce genre. Autre risque : la douleur fantôme. Comme ches les humains, les chats amputés peuvent avoir mal à leur membre alors qu'ils n'ont plus ce membre. Alfred n'a jamais manifesté de signes de douleurs mais il cherche régulièrement à utiliser sa patte amputée, ce qui est assez drôle en fait... Il cherche à donner des coups de patte au chien avec sa patte amputée par exemple, à couvrir ces besoins de litière ou de terre avec cette patte absente... et ce depuis 6 mois . Je pense qu'Alfred est droitier ! La difficulté pour un chat amputé après l'opération, c'est aussi d'avoir du mal à se déplacer, de risquer de faire de belles chutes. Alfred lui, saute de haut et se rattrape à merveille. Saute partout sans soucis. Il court également mais avec cette tendance à perdre l'équilibre car il manque un appui donc sa trajectoire dévie et il finit par arrêter de courir. Mais cela va de mieux en mieux et d'ailleurs, il m'a ramené un oiseau ! Trois patte seulement mais excellent chassuer ce pépère !

Comment savoir si la patte avant est cassé chez le chat ?

Comme chez l'humain, lorsqu'un chat se déplace sans poser sa patte au sol, c'est un symptôme flagrant de fracture. Mais il peut aussi s'agir d'un abcès ou d'une épine dans un coussinnet. Vérifiez l'état des coussinnets et de la patte, enlevez l'épine si vous en voyez une et désinfectez bien à cet endroit. Sinon, il vaut mieux consulter rapidement un vétérinaire car une fracture non traitée dans les quelques jours va se cicatriser mais pas corrctement. Elle sera mal consolidée et le membre sera déformé à vie, à moins d'une intervention chirugicale.

Pensez à vos KDO !